Le marché

FIN DU MARCHE HEBDOMADAIRE

 

Il répondait à une demande des Buxéens exprimée lors de la campagne électorale de 2014, il a fait l’objet d’un engagement dans le programme proposé. Diverses animations ont été mises en place pour rendre attractive sa visite. Aujourd’hui, il faut bien reconnaitre que la demande d’origine a disparu. Si nous voulions parodier Gilbert BECAUD, nous pourrions écrire « il est mort le marché ».

Cet amer constat amène à acter l'abandon officiel de cette expérience à partir du 1er avril 2018.